Mettre en vente son logement à Avignon via l’usufruit

25 Jan 2013, Aucun commentaire »

usufruit-avignonIl peut quelquefois être fructueux de se pencher sur la mise en vente en viager de son habitation pour une personne handicapée. En effet, la va vente viagère permet trois alternatives: demeurer dans ses murs moyennant une petite ressource viagère (autrement dénommé l’achat en viager occupé). Mais aussi, rester vivre dans sa maison contre services et/ou accompagnement dans la vie quotidienne de la personne qui se porte débirentier. Et enfin, sinon vous pouvez quitter la villa et ainsi recevoir un apport immédiat capitalistique et une rente (appelé l’acquisition viagère libre). L’acte de viager doit être mené à bien par un notaire et est strictement encadré au niveau juridique.

En savoir plus sur le principe du viager

Dans un contrat de viager, le vendeur est appelé crédirentier et l’acquéreur est nommé débirentier. Le prix d’un viager va dépendre du lieu de votre maison dans le département du Vaucluse et de toute la région PACA. Son prix est obtenu après évaluation et fait l’objet d’une décote d’environ 20 %. A souligner également que la vente en viager occupé baisse le coût de vente de la demeure. Le bouquet caractérise une somme d’argent réglée comptant par le débirentier à Avignon (84000). Son montant reste réglé d’un même accord du côté des 2 parties. Le bouquet va être par la suite déduit du coût de vente avant d’évaluer le montant de la rente du viager. Le crédirentier est capable dès lors de faire un placement avec le bouquet ou alors le proposer à ses héritiers.

Calcul de la rente à Avignon

La rente est calculée par rapport à de nombreux critères : s’agit-il d’un viager disponible ou non vacant, est-ce que le bouquet a été réglé ou non, l’âge du crédirentier, barèmes des des cabinets d’assurances qui accorde une redevance plus conséquente aux vendeurs d’un âge avancé. La personne handicapée qui vend sa maison reçoit son allocation viagère chaque mois, trimestriellement ou chaque année conformément les clauses du contrat. Si c’est un viager contre services rendus, cette rente est caractérisée par des services rendus au quotidien comme la toilette, la cuisine, les papiers etc… Si le vendeur avignonnais notifie une clause d’indexation, le taux de l’allocation viagère se trouve être en général révisé par rapport à l’IPC ( l’indice des prix à la consommation). De ce fait, il se trouve être revalorisé tous les ans. Quand la pension viagère est faite sur 2 sujets, elle ne s’achève pas à la mort du crédirentier, mais à celui du dernier vivant. Pour conclure, si l’acquéreur dudit viager devait décéder, ses légataires devraient s’occuper du versement de l’allocation à la personne handicapée jusqu’à son décès.

L’acquisition d’un bien en viager se trouve être considérée nulle dans deux événements

Les héritiers de la personne handicapée avignonnaise ont la latitude de demander la dénonciation de la vente en viager si le vendeur meurt dans les 20 jours suivant la réalisation du contrat de vente suite à un syndrome qui le faisait souffrir déjà lors de la signature de la vente. Les héritiers ont le droit de provoquer cette requête s’ils ont la possibilité de justifier que les futurs débirentiers étaient au courant de la maladie de l’usufruitier à Avignon centre. La nullité se trouve être en outre reconnue lorsque le tarif fixé du viager ne répond pas à la valeur réelle de la demeure. Cependant, cette formule d’achat est pas mal audacieuce. Particulièrement lorsque le débirentier venait à disparaître et que la dépense de la pension viagère incombe dorénavant à ses successeurs. Il est en effet possible que ses légataires ne puissent régler la rente du viager dans le Vaucluse (84). En outre, dans le cas où le débirentier se retrouve défaillant dans le règlement de l’allocation viagère, souvent, l’hypothèque n’est pas suffisante pour suppléer au manque à-gagner.

Laisser un commentaire